17/01/2014

Les classiques sans panique : le chou farçi


Que faut-il pour réussir un chou farçi ? Un beau chou frisé et de beaux restes !

Conseil n°1. Blanchissez le chou vert ! Plongez-le dans de l'eau bouillante salée une dizaine de minutes. Il deviendra plus digeste. Jetez l'eau de cuisson, c'est de la dynamite pour l'estomac... Pour préserver la couleur malgré le blanchissage, plongez ensuite votre chou dans de l'eau glacée.

Astuce n°2. Hachez menu le cœur du chou et gardez les grandes feuilles vertes pour l'emballer. 

Truc n°3. Pour faire une bonne farce, mélangez au chou haché de la chair à saucisse, des chutes de viande ou de jambon, des lardons et liez avec un œuf battu. Parfumez avec force poivre et baies de genièvre.

Précepte n°4. Sacrifiez un torchon pour entourer votre chou. Nouez serré et hop, plouf dans un abondant bouillon (celui du pot-au-feu d'avant-hier ?). Oubliez une heure au moins à ébullition douce !
Bon appétit !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire