27/09/2013

Avec les mûres ou les prunes : le balloché avesnois

Cette recette de famille de derrière les fagots m'a été livrée par Nathalie A., une ch'ti vraie de vraie. Bienvenue sur une nouvelle planète gustative ! 
D'abord, aïe, ramasser des mûres. Beaucoup. Comme on va les faire cuire avec un peu de sucre, ça va réduire.
Ensuite, passer au presse purée, grille fine. Attention, ça tache !
Ajouter de la fécule de maïs. Pas beaucoup. Laisser prendre sur le feu. Ajouter de la crème fraîche. Une fois froid, le balloché gélifie un peu. La saveur n'a plus rien à voir avec la mûre fraîche ! La texture à la fois fondante et granuleuse affole les papilles. Le miracle, c'est que l'on sent très bien la légère acidité de la crème fraîche sous la saveur de la mûre cuite. Un régal.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire