09/02/2018

Restaurant : Tomo a tout bon

 
 
Allez donc vous réchauffer chez Tomo, l'exquis salon de thé franco-japonais de la rue Chabanais à Paris !


Les rois du dorayaki. Quand un chef pâtissier français crée un lieu avec un chef pâtissier japonais, cela donne de délicieux hybrides ! La spécialité ici, c'est le dorayaki, ces petites crêpes fourrées de pâte de haricot rouge azuki. Ils sont cuits à la minute, sous vos yeux.
Vous pouvez aussi choisir un wagashi de saison, à base de pâte de riz. De véritables petites sculptures qui célèbrent le passage des saisons et accompagnent la cérémonie du thé.


Les classiques français revisités. Sur la photo d'ouverture se pavanent le baba au rhum, la tartelette au citron et le Paris-Brest, rebaptisé Paris-Tokyo. Dans ce dernier, le dorayaki remplace le chou. De belles pralines à l'ancienne apportent du croquant. Chaque dorayaki est estampillé au fer.
Autre raffinement, le souffle de soja noir torréfié, peu sucré et plus savoureux que notre sucre glace. Le très bel équilibre de saveurs, libéré de sa gangue de sucre, laisse chacune s'exprimer pleinement avant de se mêler en bouche.


Boissons des dieux. Outre les sakés artisanaux, plutôt destinés à accompagner la pause déjeuner, Tomo propose le thé matcha de cérémonie, bien mousseux. Le chocolat chaud au soba (sarrasin) grillé possède une longueur en bouche que tout amateur de ce breuvage doit expérimenter un jour !
Une sélection pointue de crus de thé japonais donne l'embarras du choix.

 
Vaisselle parfaite. Les bols, tous différents, complètent l'expérience. Mon chocolat était servi dans une céramique aux subtils dégradés azurés. A la clé, de beaux horizons chocolatés au fur et à mesure de la dégustation !

 
Atmosphère atmosphère. L'échoppe est toute petite mais les couleurs claires et l'efficace tranquillité, voire la très grande patience de l'équipe quand il s'agit d'expliquer les spécialités japonaises, créent la sérénité. Une vraie bulle de paix au cœur de la ville.

 
Tomo, 11 rue Chabanais 75002 Paris, @patisserietomo. Fermé le lundi.
Pour en savoir plus sur les dorayaki, cliquez ici.

1 commentaire: