25/04/2012

Barcelone : lundi c'est Sant Jordi

Lundi, c'était Sant Jordi, c'est à dire la Saint Georges, saint patron de la Catalogne. Croisement entre la Saint-Valentin et le 1er mai, ce jour-là, les amoureux offrent une rose et un épi de blé à leur chérie, et elles répondent à l'hommage par un livre. Grosse foule sur les ramblas qui se couvrent de stands : auteurs en signature, livres neufs et d'occasion, roses fraîches, ou artisanales en papier, en pâte à modeler... et même en chaussettes. Tout Barcelone est en goguette. On peut à peine avancer. Cette année 7 millions de roses ont été mises en vente, autant que d'habitants dans la région. Les libraires réalisent 10 % de leurs ventes à ce moment-là. 




J'ai même trouvé un de mes classiques français préférés traduit en catalan : L'Homme qui plantait des arbres de Jean Giono. Cette fête très populaire déborde jusqu'à Perpignan, heureux libraires du Sud !


Avec les roses se vend parfois le pain de Sant Jordi, aux couleurs de la Catalogne. Rayé de jaune grâce au safran et d'orange grâce au jambon, c'est un pain de mie très tendre.




Cette fête est un vrai feuilleté de culture. Rappelez-vous, saint Georges fait couler le sang du dragon qui donne naissance à un rosier. La légende courtoise du Moyen Âge poursuit : le héros offre une rose de l'arbuste à sa princesse. L'épi de blé est un gage de fécondité. Et les livres ? En 1926, le Syndicat de la librairie de Catalogne choisit le 23 avril pour fêter l'écrit, c'est la fête patronale mais aussi le jour de la mort de Cervantès et de Shakespeare. Ils sont décédés tous les deux le 23 avril 1616, incroyable ! L'Unesco a depuis choisi ce jour pour célébrer le livre et le droit d'auteur...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire