05/10/2012

Chaud devant : éclairs de génie

Éclair à la figue La Pâtisserie by Cyril Lignac

En pâtisserie, les classiques sont plus tendance que jamais. Prenez l'éclair, bête comme une pâte à chou fourrée de crème pâtissière. Une fois réinterprété, réchappé du chocolat-café, on se régale.
Chez Cyril Lignac, l'éclair de saison est à la figue de Solliès. Ses petits grains sont bien présents et craquent sous la dent, tandis que la saveur de plein fruit sature une crème légère et onctueuse à la fois... foudroyant ! Bravo à Benoît Couvrand, le pâtissier en chef.
Quant à Cyril, il viendra bientôt à domicile avec une nouvelle émission départageant les meilleurs pâtissiers amateurs de France... Dix candidats triés sur le volet parmi 4 000 aspirants !

Moins médiatique, Diva & Chocolats fait dans le girly avec des saveurs rose et violette. Glaçage un peu trop épais à mon goût, mais chapeau pour la crème sans colorant aux arômes bien dosés.

Éclair à la violette et éclair à la rose Diva & Chocolats

J'aurais pu poursuivre avec les parfaits éclairs de chez Fauchon, dont le nouvel opus façon Paris-Brest, mais à 7 € l'unité, ça coupe un peu l'appétit, non ?

La pâtisserie by Cyril Lignac 24, rue Paul-Bert 75011 Paris (en face de son bistrot Le Chardenoux) Éclair : 4,50 €.

Diva & Chocolats 100, rue des Dames 75017 Paris. Éclair : 2,50 €.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire