29/11/2013

Bûches 2013 : c'est les boules !



ARNAUD LARHER - Trio de Boules de Noël
À Noël, effet boule de neige ! En 2010, le chef pâtissier du Ritz Sébastien Serveau avait créé une version très haute couture de la boule de Noël. En 2011, Ladurée nous en avaient servi une version un peu kitsch et pas facile à déguster. En 2012, Vincent Guerlais nous en offrait saveur orange et pistache. Cette année, Cyril Lignac propose une version XXL rouge et le Meilleur Ouvrier de France Arnaud Larher, ces merveilles individuelles.
La boule de Noël Larher, jolie à croquer. Sa robe de glaçage au chocolat noir fait vraiment envie, posée sur son socle de brownie. La petite attache, comme une sculpture miniature, se mange aussi !
Facile à partager. Eh oui, tout simplement parce qu'on ne la découpe pas. Chacun a sa petite boule, il suffit d'en prendre autant que de convives. On compose sa propre bûche, en carré, en rectangle... Le délicieux puzzle !
Saveurs et textures de caractère. Sous le glaçage, une très fine coque de chocolat craque sous la dent mais ne casse pas en mille morceaux sous la cuillère. La coupe est franche et laisse savourer en une bouchée : une crème au chocolat noir infusée à la fleur de thym, un biscuit moelleux au chocolat et une crème chantilly chocolat noir où explosent quelques perles croquantes, au chocolat toujours. L'accord fleur de thym chocolat noir est totalement bluffant !
6,50 € l'unité, en vente à partir du 1er décembre

Cyril Lignac. Ganache vanille Bourbon, crémeux aux marrons, croustillant praliné, 6-8 personnes, 95 €

Des boules aussi dans l'incroyable boîte à joujoux du Café Pouchkine, 6 personnes, 115 €

Vous préférez les formes plus classiques et plus faciles à découper ? 
ALuxueuse, la bûche Grands chefs d'Arnaud Larher et Jérôme Chaucesse. L'hôtel de Crillon ne rouvrira qu'en 2015, après une grande campagne de travaux. En attendant, on peut savourer cette bûche réalisée à quatre mains par son chef pâtissier et Arnaud Larher.
Douce nuit de chocolat au lait. Que se cache-t-il sous le glaçage passion et la forêt de meringue ? Une ganache et une chantilly au chocolat au lait Bahibé, un cru rare récemment commercialisé par Valrhona. Pour le croquant, un lit de cookies au chocolat noir.
6-8 personnes, bon rapport qualité-prix à 64 €, en vente à partir du 10 décembre en édition limitée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire