07/10/2011

Chaud devant : la Journée des petits plaisirs (2)

                                                                
En cette délicieuse Journée déclarée "des petits plaisirs" par le syndicat de la Confiserie (voir ce post), quelques chiffres et faits pour ne pas mâcher, croquer, suçoter idiot ! 


Qu'est ce qui se vend le mieux au rayon épicerie ? Tous produits confondus, les douceurs sont dans le peloton de tête... ou de queue.
- La fraîcheur de vivre a du plomb dans l'aile. Les chewing-gums sont la catégorie de produit d'épicerie qui perd le plus en valeur sur un an.
- Chocolat superstar. Les confiseries de chocolat gagnent le plus en valeur, juste après les dosettes de café, championnes de la rentabilité. Les tablettes de chocolat sont en troisième position, devant les compotes appertisées.
- Et les scoubidous ? Bonbons et sucettes pointent en 16e position, juste devant les céréales et derrière les cookies.
Source : Le Manager de l'alimentaire, lettre bimensuelle B2B de l'industrie alimentaire n° 172 du 16 au 30 septembre 2011.


Paysage de la confiserie en France à travers quelques chiffres
5 à 6 grammes de bonbons, confiseries et chewing-gums sont consommés en moyenne par jour et par personne.
600 spécialités régionales de confiserie.
80 % du marché dominé par des entreprises de taille internationale.
180 établissements de production.
Source : Le Nouvel Épicier, mensuel des PME commerciales de l'alimentation de proximité n°526, octobre 2011


Photo DR, syndicat de la Confiserie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire