29/08/2011

Actu-recette : De si doux sodas

Les mesures d'austérité du gouvernement prévoient une « taxe soda ». Efficace pour augmenter les recettes de l'État et réduire le tour de taille des Français ? Débat ouvert. Et en fin d'article, une recette, bientôt liée à celles du pays...

Première pensée : ces boissons sont réputées mauvaises pour la santé, alors autant les taxer, dissuader de consommer ces liquides sucrés par un prix... salé. Cela devrait freiner l'augmentation avérée de l'obésité en France, du trou de la Sécu, et du déficit national.

À la réflexion : Au fait, ça fera une taxe de combien ? Environ un centime d’euro la canette, disent ceux qui ont pris leur calculette, comme l’UFC – Que choisir. « Cette taxe paraît insuffisante pour être réellement dissuasive, tout en pesant à la longue sur le pouvoir d'achat. », remarque Alain Bazot, président de l’UFC.

Quelles boissons seront touchées ? Seulement celles qui contiennent des sucres ajoutés, donc pas les sodas light contenant des édulcorants, pas non plus les jus de fruits pasteurisés préparés à base de concentré de fruit (la majorité des jus en grande distribution). Or ces derniers sont souvent plus sucrés que les sodas de base. Donc, c’est pas juste qu'ils échappent à la taxe ! Mais peut-être vaut-il mieux taxer les industriels du soda qu'indirectement, nos producteurs de fruits déjà bien mal.
Instructif n’est-ce-pas ? Mais un peu fallacieux. Cette infographie montre un pictogramme de fruit pour les jus. Or il ne s'agit pas ici des valeurs des fruits pressés mais des jus pasteurisés du commerce, nuance.

Conclusion : faisons nos jus de fruits maison et pour nous faire plaisir, autorisons-nous les sodas au vrai sucre. De temps en temps.

Dont acte, avec cette actu-recette tendance junk food : 

Le Poulet au cola
Pour 4 aventuriers du goût

- Imprégnez deux escalopes et deux pattes de poulet fermier d'un mélange sel, poivre, piment d'Espelette.
- Laissez mariner au réfrigérateur au moins une heure.
- Dans une cocotte, faites dorer le poulet égoutté avec une gousse d'ail pressée et une échalote hachée. Ajouter deux cuillères à soupe de ketchup. Noyer le poulet de boisson gazeuse au cola au vrai sucre. Laissez cuire à couvert à petits bouillons environ 30 minutes.
- Faire réduire la sauce à part et servir l'ensemble avec du riz.

Pas aussi sucré au palais qu'on peut l'imaginer !

Sources : Libération et Le Figaro en ligne du 25 août 2011.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire